26 C
Abidjan
mardi, janvier 31, 2023
No menu items!
Accueil Non classé Après Kurt Zouma, Thomas Müller est à son tour dans de sales...

Après Kurt Zouma, Thomas Müller est à son tour dans de sales draps-Photos


Thomas Muller fait l’actualité et pas précisément à cause de ses buts avec le club sportif du Bayern Munich dans lequel il est attaquant.

Muller et sa femme dirigent Gut Wettlkam, une entreprise dédiée à l’entraînement de chevaux de compétition et à l’élevage de chevaux de dressage, dans leur Allemagne natale .

Après Kurt Zouma, Thomas Müller est à son tour dans de sales draps-Photos

Selon les informations du journal britannique ‘The Sun’, ils facturent 200 euros par dose de semence de cheval congelée.

Il y a quelques jours, Müller rapportait sur ses réseaux sociaux que D’avie l’un des favoris de l’attaquant, s’était blessé à l’un de ses sabots, il aurait donc besoin de quelques mois de repos.

« Malheureusement, nous avons de mauvaises nouvelles. Notre préféré, D’avie, ne sera pas disponible avant les prochains mois. Malheureusement, elle a glissé lors d’une tentative de test pour se préparer à la saison de reproduction et est tombée de façon dramatique sur le côté. « , avait déclaré le footballeur à l’époque.

Même ainsi, il a conclu que cela aurait pu être pire, puisque l’équidé est un « dur à cuire ».

Après Kurt Zouma, Thomas Müller est à son tour dans de sales draps-Photos

La nuisance des organisations animales

Les organisations qui travaillent pour le soin et le respect des animaux, comme c’est le cas de Charity Peta , ont vivement critiqué Muller à la suite de cette situation, puisqu’elles décrivent la maltraitance animale les méthodes avec lesquelles le sperme de ces étalons est obtenu.

Les blessures étaient évitables et inutiles.

Comme le rapporte ‘The Sun’, Jana Hoger, porte-parole de Peta, a assuré qu’« il est horrible que des amoureux des chevaux autoproclamés forcent les animaux dont ils ont la garde à des actes sexuels contre nature pour en tirer le meilleur parti ».

« Les blessures subies par D’Avie sous la supervision de Lisa et Thomas Müller étaient évitables et inutiles », étaient ses mots.






La source

- Advertisment -

Les plus populaire

Commentaires récents

Aller à la barre d’outils