30 C
Abidjan
mercredi, décembre 7, 2022
No menu items!
Accueil Non classé Bénin: la Haac suspend l’émission « Top O Féminin » de TVC pour atteintes...

Bénin: la Haac suspend l’émission « Top O Féminin » de TVC pour atteintes aux mœurs


La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) a rendu sa décision après avoir écouté l’animatrice de l’émission « Top O Féminin » et les responsables de la chaîne de télévision TVC, suite aux propos « vulgaires et dépravés » de « Le goût de ça ». Elle était invitée pour opiner sur le thème : « bizzi girls : s3xualité décomplexée ou vénale ? ».

L’émission « Top O Féminin » est suspendue pour un mois et le directeur de la télévision TVC-Bénin est mis en demeure de veiller à la qualité professionnelle de ses collaborateurs et de respecter les dispositions du code de l’information et de la communication. C’est la substance de la décision de la Haac rendue ce mercredi 02 mars 2022. La télévision est accusée d’avoir violé les dispositions de la loi N°2015-07 du 20 mars 2015 portant code de l’information et de la communication en République du Bénin et de la convention signée avec la Haac.

Le directeur de la télévision privée commerciale TVC-Bénin a violé les dispositions des articles 13, 45 et 46 de la loi N°2015-07 du 20 mars 2015 portant code de l’information et de la communication en République du Bénin et de la convention signée avec la Haac. Le directeur de TVC-Bénin est mis en demeure de veiller à la qualité professionnelle de ses collaborateurs, il est mis en demeure de respecter les dispositions du code de l’information et de la communication et les closes de la convention avec la Haac. L’émission interactive « Top O Féminin » est suspendue pour une période d’un mois pour compter de la date de notification de la présente décision. La présente décision sera diffusée en lieu et place de l’émission durant la période de suspension.

Fernand Gbaguidi, 1er rapporteur

Sur cette émission diffusée en direct, les nombreux téléspectateurs et internautes ont pu entendre la jeune bizzi girl (prostitution digitalisée) sortir des propos comme : « Je vais dans des foyers où je mange le mari et la femme ». Elle se présente comme la reine de la prostitution et avoue sans gêne qu’elle s’occupe désormais d’y insérer d’autres filles. Les déclarations de « Le goût de ça », une jeune dame de 19 ans, sont qualifiées de vulgaires et de dépravés par les internautes. Aux dernières nouvelles, la Haac a écouté l’animatrice et les responsables de la chaîne de télévision, mais n’a pas encore pris de décision.



La source

- Advertisment -

Les plus populaire

Commentaires récents

Aller à la barre d’outils