29 C
Abidjan
vendredi, novembre 25, 2022
No menu items!
Accueil Non classé Bénin: Lionel Zinsou répond aux critiques sur sa présence à l’exposition des...

Bénin: Lionel Zinsou répond aux critiques sur sa présence à l’exposition des trésors royaux


—Publicité—

Rentré de la France sur le même vol que le président Patrice Talon, Lionel Zinsou était présent à l’ouverture de l’exposition des 26 trésors royaux rapatriés de la France. Ce rapprochement entre l’ancien premier ministre et Patrice Talon a suscité des commentaires et critiques de part en d’autres. Mais pour l’ancien candidat à la présidentielle, il n’y a aucune raison à mêler les opinions politiques à un événement culturel et identitaire.

Pour justifier sa présence au Palais de la Marina dans le cadre de l’exposition des 26 trésors royaux, Lionel Zinsou évoque un événement de grande portée. Pour lui, cette exposition a une valeur qui va au-delà des considérations et querelles politiques. « Un événement culturel de cette portée est au-dessus de toute controverse politique… C’est au-dessus de toutes les querelles, c’est une preuve de la maturité », a dit l’ancien premier ministre, selon les propos rapportés par La Nation.

Challenger de Patrice Talon à l’élection présidentielle de 2016, Lionel Zinsou fait bien la part des choses entre les sujets politiques et culturels. « Même les sujets sérieux politiciens, c’est d’un autre ordre par rapport à ce qu’incarne une exposition comme celle-ci, qui est d’un autre ordre », a-t-il affirmé.

Lionel Zinsou sous le coup d’une condamnation

La présence de Lionel Zinsou aux côtés du Chef de l’Etat est sa première apparition dans une activité publique au Bénin depuis sa condamnation en appel dans un dossier de « dépassement de frais de campagne ». En effet, l’ancien premier ministre de Boni Yayi a été épinglé pour avoir dépassé les frais de campagnes indiqués par la loi dans le cadre des présentielles de 2016.

Le candidat malheureux à la présidentielle béninoise de 2016 a écopé en appel quatre ans d’inéligibilité et cinq millions de F CFA d’amende pour « dépassement de frais de campagne électorale ».



La source

- Advertisment -

Les plus populaire

Commentaires récents

Aller à la barre d’outils