28 C
Abidjan
jeudi, décembre 1, 2022
No menu items!
Accueil Non classé Bénin : Wally Zoumarou accuse Bio Tchané de gestion « solitaire et opaque »...

Bénin : Wally Zoumarou accuse Bio Tchané de gestion « solitaire et opaque » du BR


Le torchon brûle entre le député Wally Zoumarou et le ministre Abdoulaye Bio Tchané, Secrétaire Général National (SGN) du Bloc Républicain (BR). Le vendredi 4 mars, l’élu de la 13è circonstance électorale a confirmé qu’il y a bel et bien un différend entre lui et le ministre d’Etat. Une situation qui a été même portée à la connaissance du Chef d’Etat par courrier confidentiel.

Wally Zoumarou dénonce une mauvaise gestion à la tête du Bloc Républicain (BR) dont il est membre. Selon le parlementaire, il y a des règlements de comptes au sein du parti, qui commencent par l’offusquer. « Des gens se servent de leur position pour régler des comptes et personne ne dit rien. Je suis offusqué par ça », a-t-il déclaré au micro de Guérite Tv.

A la question de savoir ce qui l’oppose à Abdoulaye Bio Tchané, le député Zoumarou répond : « Je lui reproche sa gestion solitaire et opaque ». Il dit avoir informé les instances du parti de ses préoccupations et mécontentements, mais le dossier a été ignoré. « Je regrette un peu l’ambiance pas claire, pas transparente qui prévaut au sein de notre parti politique », a-t-il ajouté, avant de préciser qu’il a adressé un courrier confidentiel au président Patrice Talon sur la question.

Avant sa sortie du vendredi, Wally Zoumarou avait déjà échangé avec la presse sur ce qu’il reproche au premier responsable du BR. Selon ses dires, il serait accusé de vouloir organiser la destitution d’Abdoulaye Bio Tchané de la tête du Bloc Républicain. Il se présente comme la victime d’une manœuvre politique, qui serait montée par le Secrétaire général national du parti.

Quid des préparatifs pour les législatives de 2023 ?

En ce qui concerne les tractations au sein du BR en vue des élections, Wally Zoumarou fait savoir que rien ne bouge. C’est d’ailleurs l’un des éléments qui lui permet de dire que le parti n’est pas bien géré. « On a un parti politique qui doit définir les critères. Ce n’est pas moi. On est là seulement et rien ne se passe, personne ne dit rien. S’il n’y a pas les règles du jeu, il y aura forcément la pagaille », a déclaré le député, très remonté.

A quelques mois des élections, le député de la 13è circonscription électorale ne sait pas s’il sera candidat pour renouveler son siège. A le croire, c’est le flou total qui règne au sein du parti, alors qu’il s’attend à des tractations, des négociations et des discussions sérieuses sur les critères à remplir pour postuler.



La source

- Advertisment -

Les plus populaire

Commentaires récents

Aller à la barre d’outils