26 C
Abidjan
samedi, décembre 10, 2022
No menu items!
Accueil Non classé Conflit avec Malick Dioms : Obam’s sort de sa réserve et donne...

Conflit avec Malick Dioms : Obam’s sort de sa réserve et donne une autre version des faits


Nouveau rebondissement dans le conflit entre le chanteur coupé décalé et le propriétaire de son ex-label. Après les déclarations de Malicks Dioms sur un plateau télé relativement à Obam’s, le chanteur fait valoir son droit de réponse. Joint par téléphone par Vibe Radio, Obam’s à fait entendre sa part de vérité dans cette affaire de rupture.

Invité sur un plateau télé en fin de semaine dernière, le boss du label dont Obam’s était membre, a accusé son ex-poulain d’avoir précocement mis fin à leur collaboration. Après les déclarations de son producteur, Obam’s donne une autre version des faits. Des informations qui n’ont aucunement été mentionnées par Malick Dioms.

Dans ses dires, Obam’s accuse de son côté Malicks Dioms, de ne pas respecter les clauses du contrat préalablement établies.

« On a un contrat en bonne et due forme que le Producteur n’a jamais respecté. On avait un contrat de 3 ans. On a fait 1 an et 7 mois ensemble ou rien ne fonctionnait comme convenu. Je lui réclamais les pourcentages de mes spectacles qu’il devait me verser. Et lui le producteur me faisait croire qu’il gardait cet argent pour m’acheter un terrain. A mi-parcours du contrat, je lui ai demandé ceci, « affaire de terrain-là, c’est comment Boss ?» Quand je lui demande les papiers du fameux terrain, il n’est pas capable de me les présenter. Quand je lui dis qu’il aille me montrer le terrain en question qu’il dit avoir acheté, il fait des histoires » a relaté le chanteur.

Il argumente, en donnant des détails de certains conflits qui ont eu lieu entre lui et son producteur : « À cause du discours du terrain, mon propre producteur m’avait bloqué. Il ne me décrochait plus au téléphone. Il m’appelait uniquement lorsqu’on avait un spectacle. Et jusqu’au jour d’aujourd’hui, il doit de l’argent à mon arrangeur Jovia Beat sur mon premier single « On force pas »Il n’a pas payé la totalité de l’argent du mec », apprend Obam’s à Vibe Radio.

Il poursuit avec de plus amples détails détenus dans le contrat en question. « Dans le contrat, il était clairement convenu qu’il paye mon loyer tous les fins de mois. A un moment, le producteur a carrément arrêté de payer la maison, rien que pour qu’on m’expulse. J’ai dû partir de cet appartement où j’habitais, parce que ce n’était plus payé. J’ai les preuves de tout ce que je dis ici »,

Le chanteur a assuré dans la fin de ses explications qu’il fournirait des preuves de ses assertions.

Conflit avec Malick Dioms : Obam's sort de sa réserve et donne une autre version des faits
Extrait du contrat relayé par le site www.viberadio.com






La source

- Advertisment -

Les plus populaire

Commentaires récents

Aller à la barre d’outils