28 C
Abidjan
mardi, décembre 6, 2022
No menu items!
Accueil Non classé Conflit en Ukraine: les troupes russes « s’apprêtent à frapper »

Conflit en Ukraine: les troupes russes « s’apprêtent à frapper »


—Publicité—

Le président russe Vladimir Poutine a lancé samedi des exercices militaires « stratégiques » impliquant des tirs de missiles, nouvelle démonstration de force de Moscou au moment où Washington se dit convaincu d’une invasion imminente de l’Ukraine par la Russie.

Tandis que les incidents se multiplient sur le front dans l’Est ukrainien, les séparatistes pro-russes, qui accusent Kiev de vouloir reprendre leurs régions, ont annoncé une « mobilisation générale » des hommes en état de combattre. Côté ukrainien, le commandement militaire a annoncé samedi qu’un soldat avait été tué dans des affrontements avec les séparatistes soutenus par Moscou.

Le Kremlin a indiqué que les exercices stratégiques russes menés samedi sous la supervision de Vladimir Poutine, en pleine crise russo-occidentale autour de l’Ukraine, avaient impliqué des tirs «de missiles balistiques et de croisière». «Les objectifs prévus lors des exercices des forces de dissuasion stratégique ont été accomplis pleinement, tous les missiles ont atteint les cibles fixées», a indiqué la présidence russe dans un communiqué.

Les troupes russes «s’apprêtent à frapper» l’Ukraine

Le président américain Joe Biden s’est déclaré « convaincu » vendredi soir que Vladimir Poutine avait décidé d’envahir l’Ukraine, et que la multiplication des heurts visait à créer une « fausse justification » pour lancer l’offensive dans la semaine ou même les jours qui viennent.

Les troupes russes massées à la frontière de l’Ukraine «se déploient» et «s’apprêtent à frapper» ce pays, a déclaré le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin lors d’une visite samedi en Lituanie.«Ils sont en train de se déployer et s’apprêtent à frapper», a affirmé le responsable américain, ajoutant que les militaires russes «se dirigent vers les positions adéquates pour être en mesure de mener une attaque».

Mais il a laissé la porte ouverte au dialogue. Tant qu’une invasion ne s’est pas produite, « la diplomatie est toujours une possibilité », a-t-il estimé, annonçant une rencontre entre son secrétaire d’Etat Antony Blinken et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov jeudi prochain.

Pour Pékin, les préoccupations de la Russie «doivent être respectées»

Les préoccupations de la Russie à propos de l’Ukraine doivent «être respectées» au même titre que celles des autres acteurs de cette crise qui menace de dégénérer en conflit, a estimé samedi le chef de la diplomatie chinoise Wang Yi.«Toutes les parties ont le droit d’exprimer leurs préoccupations, et les préoccupations raisonnables de la Russie doivent être également respectées et prises en compte», a déclaré le ministre chinois lors de la conférence sur la sécurité à Munich, alors que Pékin a apporté son soutien à des revendications de Moscou dans cette crise.



La source

- Advertisment -

Les plus populaire

Commentaires récents

Aller à la barre d’outils