30 C
Abidjan
mardi, janvier 31, 2023
No menu items!
Accueil Non classé Khedira : «J’ai connu deux Cristiano»

Khedira : «J’ai connu deux Cristiano»


Sami Khedira s’est remémoré son passage au Real Madrid ainsi que de sa relation avec Cristiano Ronaldo, qu’il a côtoyé à Madrid puis à Turin. À 34 ans, Sami Khedira a mis un terme à sa carrière à l’issue de la saison passée.

Dans une interview accordée à ESPN, il s’est remémoré son passage au Real Madrid. «Aller à Madrid a été l’une des meilleures expériences de ma vie. Rencontrer José Mourinho et travailler avec lui a été formidable. Il m’a ouvert la porte au plus haut niveau du football. »

Après le premier entraînement avec le Real, Mourinho m’a envoyé un message sur mon portable : «Tu es un joueur incroyable, regarde ma composition pour demain. Tu seras titulaire». J’ai regardé autour de moi après avoir reçu le SMS et je l’ai vu me regarder en souriant. C’était incroyable et cela m’a donné beaucoup de confiance», a commenté l’ex-international allemand (77 sélections).

Le Barça revient à un point du podium
Il a également évoqué la dernière saison du Special One au Santiago Bernabéu : «Au final, disons qu’il y avait trop d’égos dans le vestiaire. Les egos ont pris le dessus sur l’esprit d’équipe et le vestiaire a été perdu.

C’était peut-être normal après deux années intenses. Lors de la troisième saison, nous avons été éliminés par le Borussia Dortmund et nous étions deuxièmes ou troisièmes en Liga. Les gens en avaient assez des leaders.»

«J’ai connu deux Cristiano»

Enfin, l’ancien milieu de terrain est revenu sur son amitié avec Cristiano Ronaldo, qu’il a côtoyé au Real Madrid puis à la Juventus.

«J’ai connu deux Cristiano. Le premier, au Real Madrid, un peu plus jeune et peut-être un peu plus incertain et égoïste. Pas de façon négative, mais il devait trouver sa personnalité. Il a marqué beaucoup, beaucoup de buts et a été fantastique, mais il n’a pas eu autant d’influence sur l’équipe.

Ensuite, ma deuxième expérience avec Cristiano a été à la Juventus. Il débarque et il a le même égoïsme, celui de marquer, mais il était plus un leader, plus un leader naturel. Il nous a toujours poussés et il savait qu’il avait besoin du soutien de ses coéquipiers pour gagner des trophées.

Il a toujours fait partie de l’équipe au Real Madrid, mais à la Juventus, il était un peu plus mature. Toujours concentré sur le terrain, mais un peu plus détendu après avoir eu des enfants. Il est tellement compétitif. À l’entraînement, tout le monde voulait battre Cristiano ou, si vous étiez dans son équipe, vous vouliez aider Cristiano à gagner», a-t-il confié.



La source

- Advertisment -

Les plus populaire

Commentaires récents

Aller à la barre d’outils