28 C
Abidjan
mercredi, novembre 30, 2022
No menu items!
Accueil Non classé L’armée malienne mène des actions humanitaires en pleine offensive contre les terroristes

L’armée malienne mène des actions humanitaires en pleine offensive contre les terroristes


—Publicité—

Alors que l’armée malienne a annoncé l’intensification de ses offensives contre les groupes terroristes dans le nord et le centre du pays, elle a également indiqué mener des actions humanitaires dans les localités reculées après les avoir libérées.

Opération Kèlètigui 1, c’est le nom donné par l’armée malienne à un vaste travail impliquant des actions humanitaires qu’elle mène dans la région de Nara. « Des patrouilles de grande envergure sont activement menées de manière régulière sur le terrain dans la région de Nara depuis l’arrivée de l’opération kèlètigui 1. Cela dans le but de rassurer et de donner beaucoup d’espoirs aux populations de cette circonscription administrative », indique l’armée malienne sur son site internet.

L’opération qui a débuté depuis le 15 février dernier, consiste, selon la déclaration des FAMa, à effectuer des reconnaissances offensives dans la zone sud-ouest de Nara. « Au cours de ces patrouilles, des actions humanitaires tels que des dons de produits pharmaceutiques, des consultations médicales gratuites, ont été menées au profit des populations », a indiqué l’armée.

L’armée malienne rassure cependant qu’elle continue de mener des offensives contre les terroristes dans les régions. « Dans ces offensives, plusieurs villages ont été sillonnés à la recherche de terroristes, qui dans leur déroute, cherchent à se dissimuler parmi les paisibles populations. Au cours de cette mission, des matériels de guerre ont été récupérés et plusieurs personnes interpellées sous l’œil vigilant de la gendarmerie prévôtale », soutient l’armée.

Selon les chef en second des forces engagées dans l’opération Kèlètigui 1, le colonel Seydou Bassirou Niangado, qui a invité les populations à une collaboration franche avec les FAMa, « les crépitements des armes ne sont pas la seule solution à cette guerre asymétrique. Car pour lui, certains collaborent avec les terroristes par peur ou malgré eux-mêmes, il est donc important de faire la part des choses ». « Pour ce faire, les FAMa ont besoin de la collaboration franche et sincère des populations », a-t-il conclu.

Ces actions qui interviennent dans le cadre de la prise en main de la défense de son territoire par le Mali, ont été initiées depuis l’année dernière et se sont intensifiées après les derniers événements sur la discorde entre Bamako et la France. Paris a annoncé la semaine dernière, qu’elle retirerait ses forces du Mali car les conditions ne leur permettent pas de continuer le combat, faisant allusion à la crise politique entre les deux pays.



La source

- Advertisment -

Les plus populaire

Commentaires récents

Aller à la barre d’outils