26 C
Abidjan
mardi, janvier 31, 2023
No menu items!
Accueil Non classé L’Occident s’apprête à envoyer des mercenaires combattre en Ukraine, selon Moscou

L’Occident s’apprête à envoyer des mercenaires combattre en Ukraine, selon Moscou


Pendant que Vladimir Poutine annonce poursuivre « sans compromis » son offensive contre les « nationalistes ukrainiens », le Kremlin a déclaré que les services de renseignement américains recrutent de plus en plus de mercenaires pour les envoyer en Ukraine.

Le ministère russe de la Défense a accusé l’Occident, jeudi, d’envoyer des mercenaires en Ukraine pour soutenir les forces armées ukrainiennes. Lors d’un briefing quotidien à Moscou, le porte-parole du ministère, Igor Konatchenkov, a déclaré que des agents de firmes militaires privées avaient lancé des attaques contre des convois militaires russes et contre l’aviation, à l’aide de missiles antichars américains Javelin et britanniques NLOW et d’un système de défense antiaérien portable Stinger, ainsi que d’autres armes fournies par l’Occident.

Parallèlement, selon Igor Konatchenkov, les services de renseignement américains ont lancé une vaste campagne pour recruter davantage de mercenaires. « Le Royaume-Uni, le Danemark, la Lettonie, la Pologne et la Croatie ont officiellement autorisé leurs ressortissants à prendre part aux hostilités en Ukraine, tandis que la France prévoit également d’envoyer en Ukraine des ukrainiens de souche servant dans sa légion étrangère », a-t-il poursuivi.

Et de préciser : « Selon le président Zelenskyy, quelque 16 000 mercenaires étrangers devraient arriver en Ukraine en plus de ceux déjà en place, afin de pallier les échecs militaires cuisants des forces de sécurité ukrainiennes. Ils seront exemptés de visa ». « La semaine dernière, près de 200 soldats sont arrivés en Ukraine en provenance de Croatie pour rejoindre l’un des bataillons nazis », a ajouté Igor Konatchenkov.

La guerre menée par la Russie contre l’Ukraine depuis le 24 février, quelques jours après la reconnaissance de deux enclaves séparatistes dans l’est de l’Ukraine, a suscité un tollé au sein de la communauté internationale, l’Union européenne, le Royaume-Uni et les États-Unis imposant une batterie de sanctions économiques à la Russie. L’isolement de la Russie s’est encore accentué après que ses avions se sont vu interdire de survoler les espaces aériens européen et canadien et qu’un certain nombre de ses banques ont été exclues du système bancaire international SWIFT.



La source

- Advertisment -

Les plus populaire

Commentaires récents

Aller à la barre d’outils