28 C
Abidjan
lundi, janvier 23, 2023
No menu items!
Accueil Non classé Lutte anti-djihadiste: « Barkhane en errance ne trouvera pas refuge au Bénin »

Lutte anti-djihadiste: « Barkhane en errance ne trouvera pas refuge au Bénin »


—Publicité—

Les attaques djihadistes prennent de l’ampleur au nord du Bénin, notamment dans les zones frontières Bénin – Burkin Faso. Il y a quelques jours, la France a annoncé que la force Barkhane a neutralisé des terroristes ayant opéré sur le sol béninois. Le Parti Communiste du Bénin (PCB) prend cette information avec pincette et soupçonne la France de vouloir étendre la force Barkhane vers le Bénin.

Les rumeurs sur l’installation prochaine d’une base militaire au Bénin deviennent insistante. Dans la foulée, un communiqué de l’Etat-Major français vient conforter les porteurs de ces rumeurs. En effet, la France dit avoir tué par le biais de la force Barkhane au moins 40 djihadistes impliqués dans les dernières attaques survenues au parc W au Bénin. Cette promptitude et efficacité intriguent le PCB qui pense que la France cherche les moyens d’installer une base militaire au Bénin.

On sait que les dirigeants français font toutes pressions, font feu de tout bois pour imposer l’installation de Barkhane au Bénin. L’acceptation par le Président Talon du déploiement des troupes militaires de « Barkhane » (ou autres forces d’occupation sous noms divers), sur notre Terre, le Bénin, Terre Sacrée, serait constitutive de Haute Trahison qu’aucune Contrition ultérieure ne saurait effacer.

Extrait du communiqué du PCB

Le PCB dans une logique de prévention et d’anticipation proteste et exprime son opposition contre une éventuelle présence des militaires français au Bénin dans le cadre de la lutte anti-djihadiste. « Barkhane en errance ne trouvera pas refuge au Bénin ! Cela, notre Peuple ne l’acceptera jamais, quoi qu’il en coûte », lit-on dans le communiqué en date du 15 février 2022.

Des questions sur la neutralisation de 40 djihadistes par l’armée française

Le PCB doute fortement de la neutralisation de 40 djihadistes impliqués dans les attaques au Bénin les 8 et 10 février, par la France. Selon cette formation politique radicale, le communiqué de l’Etat-major français est « un gros montage digne de grands scénarios de films hollywoodiens contre notre pays et son peuple ».

Pour le Parti communiste, « la soudaineté et la concomitance des événements – agression terroriste les 8 et 10 février, action de la force Barkhane dès le 10 – avec à la clé la « neutralisation », de 40 djihadistes interpelle et fait se poser les questions ci-après :

  • Les forces Barkhane s’attendaient-elles déjà à ces attaques au Bénin pour dépêcher une telle armada et opérer avec autant de rapidité et d’efficacité ?
  • Pourquoi ne l’avaient-elles pas fait avant à titre préventif et c’est seulement après le massacre au Parc W que leur zèle s’est déployé ?
  • Qu’est-ce qui prouve que des djihadistes (et à ce nombre 40) ont été tués ?
  • Enfin et surtout, si les forces Barkhane avaient une telle efficacité, pourquoi ne l’ont-elles pas démontré au Mali après neuf ans de présence dans ce pays au point d’obliger les Maliens à en exiger le départ ?



La source

- Advertisment -

Les plus populaire

Commentaires récents

Aller à la barre d’outils