27 C
Abidjan
samedi, janvier 28, 2023
No menu items!
Accueil Non classé Mali: manifestation pour célébrer le départ des forces Barkhane et Takuba

Mali: manifestation pour célébrer le départ des forces Barkhane et Takuba


—Publicité—

Des maliens ont manifesté samedi, pour exprimer leur joie à l’annonce du retrait des troupes de Barkhane et de Takuba du Mali.

Suite à l’appel du Mouvement de la société civile « Yérèwolo debout sur les remparts », de nombreux maliens, balais en mains, sont descendus dans les rues samedi, pour manifester leur état de joie. « Cette manifestation a pour objectif de remercier les autorités de transition d’avoir chassé « l’occupateur », « l’usurpateur » et « l’envahisseur » du Mali depuis neuf ans, sous le prétexte fallacieux de lutter contre le terrorisme, alors que la présence de la France n’a abouti qu’à tuer les Maliens », a déclaré à l’Agence Anadolu (AA), Amina Fofana, membre fondateur du mouvement Yérèwolo (hommes dignes).

« Il s’agit pour nous de mettre la cendre par terre pour balayer devant la France criminelle et imposteur. C’est une tradition pour dire qu’on ne veut plus jamais du retour de cet imposteur criminel et menteur dans notre pays », a déclaré l’un des manifestants.

« Nous manifestons notre joie après avoir demandé à la France de partir. C’est une fête pour nous Yérèwolo, c’est une fête pour le peuple malien. À un moment donné on a compris que nul ne saurait venir nous aider à libérer ce pays. Aujourd’hui cette France qui est là depuis neuf ans n’a pas pu résoudre nos problèmes », a déclaré pour sa part, Bassoro Sylla, un des porte-paroles du mouvement, ajoutant, « qu’on a fait appel à d’autres partenaires (pays) qui font des résultats sur le terrain en seulement 3 à 4 mois ».

Le mouvement « Yérèwolo debout sur les remparts » est l’un des mouvements de la société civile très actifs au Mali. Il s’est notamment engagé à éveiller la conscience populaire face à l’oligarchie occidentale. En 2021, il a initié de nombreuses manifestations contre la présence des troupes françaises au Mali. L’annonce du retrait des troupes françaises et Takuba est donc un pari gagné pour ce mouvement qui accuse la France d’être de mèche avec les terroristes qu’elle est censée combattre.



La source

- Advertisment -

Les plus populaire

Commentaires récents

Aller à la barre d’outils