24 C
Abidjan
vendredi, décembre 9, 2022
No menu items!
Accueil Non classé PSG : Lionel Messi ne veut pas de Zidane au PSG, voici...

PSG : Lionel Messi ne veut pas de Zidane au PSG, voici la raison


Les nouvelles ne sont pas bonnes pour Samuel Eto’o à la tête de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot). Selon les dernières informations détaillées du journaliste Adolarc Lamissia, Eto’o serait proche d’un départ précoce.

Lire aussi : Vincius Junior : «J’ai joué avec Sergio Ramos et contre Gérard Piqué mais le meilleur..»

Lire aussi : Kaka : «Je n’ai jamais eu la chance de jouer avec lui. Le meilleur milieu de terrain…»

Lire aussi : Wayne Rooney : «Entre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi : c’est meilleur…»

Lire aussi : Robert Lewandowski : «Je le dis et j’insiste. C’est le meilleur joueur de l’histoire…»

Lire aussi : «Il était un génie sur le terrain…», Zlatan oublie Zidane et designe le meilleur joueur français

Lire aussi : Mario Balotelli : «J’ai vu Cristiano Ronaldo et Lionel Messi mais le meilleur…»

Lire le message du journaliste Adolarc Lamissia :

Vers un nouveau comité provisoire de gestion À LA Fecafoot ? Les jours de Samuel Eto’o comme président de la FECAFOOT sont désormais comptés. Et ça, ce n’est pas du Eto’o bashing.

Les 3 et 4 février 2022, les parties prenantes de l’affaire TAS 2021/A/8338 ont reçu deux correspondances du Tribunal Arbitral du Sport de Lausanne.

La FECAFOOT (l’appelante), le Comité National Olympique et Sportif du Cameroun (CNOSC, le premier intimé), Me Lebel Elomo Manga (représentant Balla Ongolo et cie, second intimé) ont été informés que l’appelante, c’est-à-dire la FECAFOOT, n’a pas payé l’avance des frais de procédure et que sa demande d’un nouveau délai a été rejetée.

ET comme c’est la FECAFOOT qui avait fait appel auprès du TAS, sa requête va purement et simplement être radiée du rôle du TAS.

Lire aussi : Ronaldinho a mentionné la légende du Real Madrid avec laquelle il aurait le plus aimé jouer

Lire aussi : Robert Lewandowski : «Je ne sais pas comment Benzema se sent au fond de lui mais…»

Lire aussi : Clara Morgane torride : elle s’affiche dans une combinaison transparente

Conséquence : la sentence de la CCA du 10 juin 2021, constatant dans un de ses considérants que l’Assemblée Générale légitime de la FECAFOOT est celle de 2009, n’ayant pas fait l’objet d’une remise en cause pertinente, va acquérir toute sa force.

Abdouraman et cie pourront la recouvrir de la formule exécutoire et s’en prévaloir pour déloger le Comité Exécutif actuel de la FECAFOOT élu le 11 décembre 2021.

Eto’o Fils Samuel peut se mordre les doigts pour son péché d’orgueil et d’arrogance, lui qui croyait son élection revêtue du manteau de l’inviolabilité.

Il a commis l’erreur de déconstituer l’avocat international Antonio Rigozzi, le meilleur dans son domaine, qui défendait les intérêts de la FECAFOOT auprès du TAS où il a gagné tous ses procès.

Eto’o s’est ensuite empressé de se séparer d’Albert Ayomba, le Directeur des Affaires Juridiques qu’il a trouvé, alors que celui-ci est la mémoire de toutes les affaires de la FECAFOOT.

Albert Mbida, mis sous l’éteignoir par Seidou Mbombo Njoya, va donc retrouver sa capacité de nuisance bientôt. Pour mettre un terme à tout ça, la FIFA va nommer un comité provisoire de gestion.

Nb: Le respect des textes est la clé de toute organisation.

Adolarc Lamissia, digne fils du Septentrion.



La source

- Advertisment -

Les plus populaire

Commentaires récents

Aller à la barre d’outils