24 C
Abidjan
samedi, décembre 10, 2022
No menu items!
Accueil Non classé Ukraine : l’ONU débloque 20 millions de dollars pour l’aide d’urgence

Ukraine : l’ONU débloque 20 millions de dollars pour l’aide d’urgence


L’ancien président français, qui a négocié les accords de Minsk avec Moscou en 2014, estime que «l’est de l’Ukraine est désormais possession russe» et regrette qu’Emmanuel Macron ait souhaité «amadouer» Vladimir Poutine au début de son quinquennat.

«Vladimir Poutine a un projet et il le mène avec constance depuis des années, c’est de retrouver ce qu’a été autrefois l’empire soviétique et par étape successive il essaye de mettre la main sur les pays qui se sont échappés du giron de la Russie, estime l’ancien président. Il ne comprend que le rapport de force.

J’ai dialogué avec Vladimir Poutine, j’y ai passé des nuits entières. C’est parce que nous avions un rapport de force que nous avons eu un cessez-le-feu et pour Poutine ce n’était qu’un cessez-le-feu. Il n’y a pas de surprises. Ce qui peut l’arrêter ce sont nos réactions, nos intentions.»

François Hollande assure qu’il ne «blâme pas du tout le président Macron d’avoir cherché la diplomatie et d’avoir cherché le dialogue mais ce qui a été le grand oubli c’est de faire comprendre qu’il y aurait des réactions dures. Ces sanctions doivent être très élevées. L’Europe doit comprendre que sa sécurité est en cause».

L’ancien président estime que «notre sécurité nationale n’est pas en cause, nous disposons de la dissuasion nucléaire, nous sommes dans un système d’alliance, nous avons toutes les capacités pour nous défendre».



La source

- Advertisment -

Les plus populaire

Commentaires récents

Aller à la barre d’outils