28 C
Abidjan
jeudi, février 2, 2023
No menu items!
Accueil Non classé Ukraine/ « Soit par la négociation, soit par la guerre »: les vérités de...

Ukraine/ « Soit par la négociation, soit par la guerre »: les vérités de Poutine à Macron


Vladimir Poutine et Emmanuel Macron ont parlé de la situation en Ukraine pendant plus d’une heure ce dimanche 6 mars 2022. Selon l’Elysée, le patron du Kremlin veut plier l’Ukraine par tous les moyens. Une posture que Poutine a réitérée à Macron qui n’en croyait pas ses yeux.

Lors de cet appel qui a duré de 12h à 13h45 et initié par Emmanuel Macron, le président Poutine a fait savoir à son homologue qu’il atteindrait ses objectifs « soit par la négociation, soit par la guerre ». Vladimir Poutine veut la démilitarisation de l’Ukraine, sa neutralité entre l’OTAN et la Russie et sa dénazification. Des conditions sur lesquelles Poutine ne recule point. Macron s’est vu répéter cela en plus d’une heure.

Aux requêtes de Macron sur des bombardements de civils et d’infrastructures nucléaires, Vladimir Poutine apporte une démenti cinglant. Le chef d’État russe a « nié » auprès du président français « que son armée prenne des civils pour cible », et assuré qu’il n’était « pas dans son intention » d’attaquer les centrales nucléaires. Vladimir Poutine lui a répondu « qu’il était prêt à respecter les normes de l’AIEA pour la protection des centrales », selon la présidence française.

« Plus le conflit dure, plus le risque de voir des formes de guerre plus brutale augmente », a dit Macron à son homologue russe, ce dimanche, d’après le compte-rendu de l’Élysée. « Le risque chimique n’est pas avéré, mais on sait comment la Russie a pu se comporter dans des conflits précédents. », ajoute Emmanuel Macron devant l’inflexibilité de Vladimir Poutine.

Les soldats russes maintiennent leur plan de guerre qui consiste à faire tomber progressivement les grandes villes ukrainiennes. Macron dit avoir décrit la situation sur plusieurs fronts chauds. « Karkhiv fait l’objet d’un siège violent, et de bombardements denses. Marioupol est encerclée. Des bombardements ont commencé tandis que Kiev est en passe d’être totalement encerclée. », regrette Emmanuel Macron. Vladimir Poutine en a cure…






La source

- Advertisment -

Les plus populaire

Commentaires récents

Aller à la barre d’outils